Reportages sur
Guns N' Roses
Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5
De son côté, Rose a promis: "On sera dans le coin. Je ne travaille pas sur tout ça pour le garder enterré. On a l'intention de sortir tout ça et de le faire bien."

Bien entendu, de nombreux albums - y compris de grands disques - ont connu une longue période de gestation: Michael Jackson vient juste de sortir le successeur de "Dangerous", sorti en 1992; Boston a attendu huit ans pour sortir "Third Stage"; Def Leppard a sorti "Pyromania" en 1983 et "Hysteria" en 1987; Peter Green et Scott Walker, deux des reclus les plus connus du monde du rock, ont chacun attendu des décennies entre leurs disques; Kate Bush a l'intention de sortir un nouvel album l'année prochaine, son premier depuis "The Red Shoes" en 1993.

De loin la décision de Rose la plus curieuse fut celle de répéter et ré-enregistrer "Appetite For Destruction" - un des plus grands et plus importants album de rock n'roll - dans sa totalité. "Et bien, à l'exception de deux chansons," confirma Rose à Kurt Loder. "Nous avons remplacé celles-ci par 'Patience' et 'You Could Be Mine'. Pourquoi l'avons-nous fait? Et bien, nous devions les répéter pour être capable de les jouer en concert de toutes façons, et il y avait plein de techniques d'enregistrement, de styles subtils, d'effets de batterie et de choses comme ça qui sont vraiment dans la mouvance des années '80, que nous pouvions subtilement pomponner...un peu moins de reverb, un peu moins de double basse. Des choses comme ça."

Des rumeurs bien plus sombres ont suggéré que ce mouvement était plus calculé qu'il n'y parait: on raconte que la nouvelle version sera commercialisée pour tuer les ventes de l'original et priver les membres originaux des royalties. Ces allégations semblent tout de même bizarres, et sont certainement erronées, "Appetite..." s'est déjà vendu à plus de 15 millions de copies rien qu'aux USA, et se vend encore à 5000 ou 6000 copies par semaine, plus de 12 ans après sa sortie.

Duff McKagan et Slash étaient sans équivoque dans leurs pensées l'année dernière.

Duff: "Je n'ai rien Ă  dire lĂ  dessus. Je ne saurais mĂŞme pas par oĂą commencer."

Slash: "Oh, tu ne me poses pas cette question en particulier, s'il te plait. Tout ce que j'ai à dire à ce sujet ne sont que des choses négatives."

Plus probablement, le ré-enregistrement de l'album le plus clairement identifié à la formation originale et à l'esprit de Guns N' Roses ne concerne pas d'éventuels gains financiers, mais plutot une nouvelle démonstration du besoin omniprésent chez Axl Rose de controler sa propre histoire, et de son perfectionnisme exacerbé.

Les carrières de Guns N' Roses et de W. Axl Rose se sont divisées en 1993. "The Spaghetti Incident?", un album de reprises médiocre, a été leur chant du cygne. C'était comme si tout le mauvais karma que le groupe avait accumulé au fil des années sortait tout à coup. En lieu et place de combats à mains nues, des procès sont apparus - entrainant bien plus de dommages. Rien qu'à Los Angeles, des milliers de documents présents dans les archives des tribunaux contiennent des demandes de millions de dollars, en rapport avec Axl, Slash, Duff, Izzy et Steven Adler. Il y a également des papiers dans d'autres Etats, et même dans d'autres pays.

L'histoire de la dissolution du groupe n'a pas besoin d'une redite ici. Pour résumer, Izzy a fait ses valises et est parti; Adler a été viré d'un groupe d'accros aux drogues dures pour être accro aux drogues dures; Slash a tenu jusqu'en 1996, après l'arrivée de Paul Huge; Duff est resté deux ans de plus; Le manager original du groupe, Alan Niven, fut acquitté financièrement et remplacé par son partenaire, Doug Goldstein.

Rose a engagé des actions légales pour s'assurer les droits du nom Guns N' Roses. La compagnie de Goldstein: Big FD Entertainment (qui veut dire Big Fuckin Deal), a poursuivit Slash et Duff en justice pour des sommes dûes pour un contrat de management. Slash et Duff ont fait appel.

Izzy Stradlin a raconté à Mick Wall l'histoire d'un contrat que Rose voulait lui faire signer: "C'est juste avant que je parte - me rétrogradant à une position encore plus mauvaise. Ils allaient baisser mon pourcentage sur les royalties. J'ai sorti: 'Allez vous faire mettre!' Je suis là dedans depuis le début, pourquoi je devrais faire ça? Je vais me barrer et jouer au Whiskey."

L'année dernière dans une interview, Slash a un peu éclairé notre lanterne sur les évaluations de Rose concernant la contribution de chaque membre du groupe: "Le truc avec les Guns [c'est que] on avait tous les cinq notre propre poids au niveau pourcentage et tout le monde est un cinquième du groupe. Ensemble, nous cinq, nous formions le groupe. Axl ne l'a sans doute pas vu de cet oeil. Je sais qu'il ne l'a pas vu de cet oeil en ce qui concerne Steven [Adler]. Mais il avait fait ses calculs pour Duff, et il avait fait ses calculs pour Izzy et pour moi. J'en ai rien à foutre de cette merde...Ca ne voulait rien dire, car la somme de toutes les parties est bien plus forte que les individus."

Certaines rumeurs ont circulé récemment, disant que les anciens membres du groupe pourraient chercher à récupérer le nom du groupe désormais détenu par Rose, ce qui mettrait encore plus de confusion sur le projet "Chinese Democracy".

Dans une interview donnée à Classic Rock depuis Los Angeles à la fin du mois de novembre 2001, Slash à décidé de faire taire les rumeurs: "Tu sais, tout bien considéré, comment est-ce que [ces histoires] sont arrivées? Je ne me sens pas si concerné à propos de tout ça. Ce n'est pas quelquechose pour lequel on s'est tous réuni pour en discuter. C'est sorti de toute proportion. Tu sais, ça se passe comme ça. Je veux dire, je vois Izzy tout le temps, je parle à Duff tout le temps, c'est pas vraiment un problème actuellement. Une partie de cette histoire sur le nom Guns, ça doit sans doute venir d'une interview que j'ai donnée. Ils me disent que j'ai dit quelquechose dans ce gout là; je leur sors: 'J'ai vraiment dit ça?'"

Personnellement, aussi bien que professionnellement, Rose a été assiégé. Il a divorcé de Erin Everly, qui l'a accusé de la battre (comme l'a fait une autre petite copine, le mannequin Stephanie Seymour). Everly a fait un procès à Rose en 1994 et a déclaré qu'il lui a affirmé qu'elle et Seymour étaient soeurs dans une vie antérieure et qu'elles essayaient de le tuer.

En 1996 Rose a perdu sa mère, Sharon Bailey, décédée prématurément à l'age de 51 ans. Son ami proche West Arkeen s'est éteint l'année suivante. L'insulaire, complexe, sensible Rose, pour toutes ses impulsions de controle, avait besoin de s'appuyer sur quelqu'un ou quelquechose. Qui n'en aurait pas eu besoin? Ses amis racontent qu'il se sent encore comme une victime, et qu'il n'est pas complètement rendu heureux par sa richesse et son succès. "Il semblait émotionnellement réservé et un peu suspicieux," a déclaré Moby. "On aurait dit un chien battu."

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5
 | Les dernières news Guns N' Roses concernant les articles de presse

> Autres articles de presse sur GN'R

> Archives News
> Dernières News