Reportages sur
Guns N' Roses
Nouvelle exclusive : selon Axl Rose, son ancien manager a essayé de mettre en place une man?uvre pour forcer une réunion de la formation originelle de Guns N' Roses, la faible promotion de Chinese Democracy, le mensonge quant à une tournée monstre avec Van Halen et l'organisation ratée de la tournée font partie intégrantes du complot.


Axl Rose live au Brésil en 2010Ces affirmations proviennent d'un contre-recourt explosif déposé hier contre Irving Azoff Front Line Managament. En mars, Azoff a poursuivi Rose. Il affirmait alors que le rocker avait violé un accord oral de payer 15% de ses gains soit près de 2 millions de dollars provenant de la dernière tournée de Guns N' Roses, qui était bénéficiaire.

Jamais depuis la chanson de GN'R "Get in the Ring", Rose n'avait contre-attaqué quelqu'un avec tant de fougue, prétendant des inquiétudes anti-trust quant à une compagnie proche de Front Line, Ticketmaster, il veut faire passer l'idée que son ancien manager prépare des choses qui ne font pas du bien à l'industrie musicale.

Azoff est PDG et actionnaire majoritaire de Front Line, la liste de ses artistes comporte les Eagles, Neil Diamond, Jimmy Buffet, Christina Aguilera et John Mayer. En 2008, Front Line a été racheté par Ticketmaster.

Rose prétend qu'en prenant le contrôle des trois pôles que sont le management des artistes, les concerts et la promotion des tournées, et la vente des tickets, Azoff a conquis une grande influence et beaucoup de pouvoir dans l'industrie musicale. Azoff déciderait quels artistes il veut promouvoir à travers de bons contrats de tournée et utiliserait son pouvoir pour punir et entraver les carrières des artistes qui ne suivraient pas ses ordres.

Quand l'avocat d'Irving Azoff, Howard King, a été informé de la myriades d'allégations contenues dans le contre recourt il nous a confié en plaisantant : "Il n'a pas accusé Irving d'avoir été présent sur une butte herbeuse de Dallas le 22 novembre 1963 ?"

Le contre recourt invoque la nouvelle loi antitrust du département de la justice américaine qui a cherché à stopper la fusion entre Ticketmaster et Live Nation sur des inquiétudes concernant un contrôle trop large des artistes et des salles de concerts qu'aurait cette nouvelle entité. Ticketmaster a donc par la suite négocié un décret de consentement avec des régulateurs gouvernementaux pour permettre la continuation de cette fusion sous certaines clauses de fonctionnement.

Le contre recourt déposé par Axl prétend que Azoff viole ce décret de consentement en exerçant des pressions et en intimidant les artistes pour qu'ils fassent comme il le désire.

Guns N' Roses en 1987Ce que voulait Azoff, nous dit le rocker, c'était une réunion de Guns N' Roses. Pour arriver à ses fins, il aurait saboté Rose et son nouveau groupe pour que Rose n'ait plus qu'une solution, la réunion.

Selon la plainte, "En se rendant compte qu'il ne pouvait impressionner Rose et mettre en ?uvre son plan, Azoff a démissionné et abandonné Guns N' Roses  Ã  la veille d'une tournée d'envergure, il poursuit maintenant le groupe pour des commissions qu'il n'a pas gagné et auxquelles il n'a pas droit de prétendre".

De plus, Axl clame que la tournée avortée lui a couté de l'argent en démarrage de production et en dépenses de répétitions. Alléguant un manquement de l'obligation fiduciaire, fraude par interprétation et rupture de contrat, le chanteur demande au moins 5 millions de dollars de dommages-intérêts.

Le contre recourt a été déposé par Skip Miller et Sasha Frid au L.A Miller Barondess.


Article écrit par Eriq Gardner pour le Hollywood Reporter. Traduit par Rain pour GN'R France.
 | Les dernières news Guns N' Roses concernant les articles de presse

> Autres articles de presse sur GN'R

> Archives News
> Dernières News