Reportages sur
Guns N' Roses
Page 1 - 2
Bien qu'il admette que "personne n'a aimé l'ancien groupe autant que moi", Rose parait convaincu qu'il ne peut plus travailler avec ses anciens compagnons de route. De plus, il précise que - exceptés le batteur Steven Adler et son remplaçant Matt Sorum - les Gunners sont partis de leur propre chef et n'ont pas été virés. Rose accuse la dépendance à la drogue d'avoir été l'un des problèmes majeurs de l'ancien groupe. Malgré le fait qu'il ait été sujet à de nombreuses rumeurs d'OD (OverDose) ces dernières années, il affirme qu'hormis quelques expériences pour des "besoins créatifs", l'usage de la drogue "n'a pas retenu mon attention." Il croit fermement qu'il y a eu des efforts au sein meme du groupe pour le détruire, dont un qui est né en partie de la jalousie qu'a entrainé sa gloire et tout le reste. "Quand on était dans les aéroports et que les gens ignoraient Duff pour me demander un autographe, ça ne se passait pas si bien que ça," se rappelle Rose. "Les mecs voulaient dire, tu sais, 'Et moi, qu'est ce que je suis? Du linoleum? Qu'est ce que je suis? Du bois?' "

Les choses sont devenus de plus en plus affreuses. "On essayait de me détruire," dit il. "C'était le truc du genre Roi de la Montagne". Rose semble avoir rompu tout lien avec ses anciens associés - un scénario que les nombreuses poursuites judiciaires qui ont occupé toute son attention durant une majeure partie de la dernière décennie n'ont pas arrangé. Il mentionne sans y porter un grand intéret qu'il y quelques temps sa caméra de sécurité a surpris une visite surprise de Izzy Stradlin devant sa porte principale, en ajoutant rapidement qu'il ne voyait aucun intéret a se remettre avec son ancien pote d'école et ancien collaborateur, qu'il a à l'origine suivi de l'Indiana à Los Angeles. "Ce ne serait pas très sain pour moi meme" explique Rose.

"Izzy est retourné dans l'Indiana"
, continue Rose, remuant la tete comme s'il n'arrivait pas à croire. "Ca explique plutot bien l'absurdité de tout cette putain de merde. La putain d'idée de retourner dans l'Indiana - je ne critique pas l'état en lui meme - je sais combien Izzy haissait ce putain d'état. Je suis allé au lycée avec ce mec. Ca fait pitié. C'était la gloire de la dépendance à l'héro et la peur de la mort. Quand Izzy s'est réveillé à New York avec des appareils repsiratoires sur tout le corps et qu'il ne savait meme pas comment il était arrivé là, et il savait, 'Je crois que j'ai eu une OD la nuit dernière et que je me suis fini à la maison' - en gros c'était ça. Avant ça il s'en écartait un peu, mais ça été la fin. Alors quand il a du affronter directement...Je pense que ça a vraiment à voir avec le fait qu'il ait du affronter de très grandes salles. Je n'appellerai pas ça la peur de la scène. C'est autre chose, et pour t'expliquer un peu tout ça, le vieux Guns ne semblait pas etre capable de le faire sans soutien médical".

Meme quand il a été question de trier et choisir les morceaux pour la toute récente rétrospective "Live Era '87-93", Rose et Slash - que Rose décrit comme "négativement attirant" - se sont communiqués leur sélection de chansons via des intermédiaires. "Je n'ai jamais dit que j'étais plus amer", explique Rose, caractéristiquement concerné quand il s'agit de nuancer. "Blessé, ouais. Déçu aussi. Je veux dire, avec Slash, je me rappelle avoir pleuré à propos de toutes les putains de choses dans ma vie, mais je n'ai jamais ressenti de larmes chaudes et brulantes...chaudes, des larmes brulantes de colère. En fait, pour moi, c'était parceque je voyait ce mec et je ne comprenais pas. Jouer avec tout le monde de Space Ghost à Michael Jackson. Je ne capte pas. Je voulais que le monde entier l'aime et le respecte. Je l'ai vu foutre ça en l'air."
Rose confesse qu'il a été blessé par les sceptiques qui doutent de son talent. "Il y a vraiment un désir de le faire, de faire un pied de nez à tous ceux qui essayent de te cristalliser dans le passé, de leur damer le pion," dit il. "Il y a des gens que je pensais etre mes amis et qui dans les magazines sortent tout à coup, 'Ils vont jamais rien pouvoir faire sans Slash.' Merci beaucoup. Comme si j'avais fait exprès que ça se passe comme ça, tu sais. En fait j'ai essayé de sauver ma putain de peau. Il y avait un seul moyen, et je l'ai trouvé. D'un autre coté, tu sais, je pensais que ma carrière était finie, tout bon à foutre aux chiottes. J'ai trouvé comme sauver ma putain de peau et alors j'ai essayé d'emmener tout le monde avec moi."

"Après toutes les annĂ©es qu'il a passĂ© Ă  essayer de travailler avec ses anciens compères, ça lui a pris un certain temps pour rĂ©unir le groupe qu'il a maintenant," affirme Goldstein. "Pendant tout ce temps qu'on Ă©tait en train d'essayer de mettre ça sur pied avec les autres, j'ai sĂ©rieusement de gros doutes. Mais maintenant il a une bande de gars avec qui apparemment il est bon copain, et c un noyau très cohĂ©rent, ce qui n'Ă©tait pas forcĂ©ment le cas dans le passĂ©. Tout ce que j'ai entendu est spectaculaire. C'est excitant et diversifiĂ© et - je pense - ça valait vraiment le coup d'attendre." La reconstruction - et la rĂ©invention apparente - de GN'R ne s'est pas fait sans mal, et de toute Ă©vidence, ça Ă©tĂ© un processus lent et onĂ©reux. Rose affirme que toutes ces dĂ©penses seront moins importantes qu'il n'y parait si, comme il l'espère, il sort un autre disque grace aux heures et aux heures de matĂ©riel qu'il a enregistrĂ©, probablement un disque qui serait encore plus indus. et Ă©lectronique que "Chinese Democracy". "J'aimerais emmener avec moi quelques fans du vieux Guns tout doucement vers le XXIè siècle," dit il. 

Durant tout ce temps, de nombreux producteurs - y compris Youth (The Verve) et la grande gueule Moby ("J'apprécie toute la publicité qu'il nous a fait, mais aussi qu'il l'ait déjà arreté!") - sont venus et partis, mais Rose et Beavan semble avoir lié une union solide et productive. Recemment, pourtant, Rose a été à nouveau blessé quand l'ancien guitariste des Nine Inch Nails Robin Finck, qui est apparu aux cotés de nombreux guitaristes - y comprus Paul Huge; Buckethead; Dave Navarro; le professeur de guitare de Rose, Gary Sunshine; et Rose lui meme - est parti rejoindre N.I.N en tournée. Après etre resté silencieux publiquement depuis si longtemps, Rose seomble voir l'album comme une finalité en soi pour répondre à toute sa myriade de batailles personnelles - notamment avec ses anciens compagnons de route et, encore plus douloureuse, avec sa fiancée d'un jour, le top model Stephanie Seymour, avec qui il a eu une séparation affreuse et difficile. Il parle de son désir que le fils de Seymour soit un jour en mesure d'écouter le nouveau disque. "J'espère qu'il l'écoutera quand il sera grand, si jamais il veut connaitre l'histoire, d'entendre la vérité," dit Rose un peu calmement. En préférant faire autre chose que de simplement créer quelquechose de négatif et de mesquin, Rose semble cependant etre impatient de faire quelquechose de "positif".

A propos de ça, il a récemment décidé d'enlever les 2 morceaux de GN'R le splus controversé, "One In A Million," de l'album de 1988 GN'R Lies - avec dans ses lyrics des propos désobligeants pour les "faggots" [toutouzes], les "immigrants" et les "niggers" [négros] - et la reprise de Charles Manson "Look at Your Game Girl," qui termine l'album de 1993 "The Spaghetti Incident?". Alors qu'il est toujours réticent à expliquer ou justifier son art, Rose en est venu à penser que "ils sont trop facilement mal interprétés." A partir de février, les morceaux seront effacés des futurs gravages. Concernant sa réputation de reclus cloitré mystérieusement dans sa villa de Malibu, Rose répond, "La réalité c'est que je ne sors pas beaucoup le soir car je ne vois pas trop l'intéret pour moi de le faire, d'etre là bas. Je construis quelquechose doucement, et ça n'a pas l'air d'etre trop dehors mais plutot ici, au studio et chez moi. Si souvent, je suis descendu ici et je n'avais aucune idée que j'en étais capable. Si tu travailles sur quelquechose qui sort la merde de ton esprit, comment peux tu savoir que tu peux l'exprimer? A cette étape, tu te dis juste, 'La vie craint.' Alors tu prends du recul et tu te dis: 'La vie craint, mais d'une merveilleuse façon.' "

Page 1 - 2
 | Les dernières news Guns N' Roses concernant les articles de presse

> Autres articles de presse sur GN'R

> Archives News
> Dernières News