Interviews de
Guns N' Roses
Page 1 - 2
Le guitariste de GN'R : Ron "Bumblefoot" Thal est actuellement en tournée en Europe et a été interviewé par un journaliste au Danemark à Copenhague. Ron parle notamment de ses débuts difficiles dans le groupe et de l'accident qui a failli lui coûter la vie en 2011. Retrouvez la traduction des meilleurs extraits ci-dessous.

Guns N' Roses : Chinese DemocracyLors de notre dernière interview, tu m'as dit combien l'atmoshpère avait changé dans Guns N' Roses après la sortie de Chinese Democracy - c'était comme errer dans le désert pendant 40 ans et enfin pouvoir travers la frontière. Quelle est l'ambiance dans le groupe ces jours-ci ?
Ca se passe vraiment mieux. Je veux dire, nous avons été très stables et consistents, et quand tu as ça, tu peux grandir et te développer encore plus. Quand tu t'es battu dans les tranchées pendant tant d'années avec les mêmes personnes - le même groupe - ça solidifie tout ça.

Donc, ça fait 5 ans que Chinese Democracy est sorti.
Vraiment, wow...

Il s'est passé 15 ans entre ça et "The Spaghetti Incident?". Est-ce que ça veut dire qu'il ne reste plus que 10 ans avant le prochain album de Guns N' Roses ?
J'espère ! 10 ans, allez peut-être 9 ! C'est dur à dire, car tout peut arriver. C'est facile d'en rire et de dire : "Hé, 2019 ! Nous voici !", mais honnêtement, on ne sait pas ce qu'il va se passer. Les gens peuvent tomber malade. Les gens peuvent mourir. Ils peuvent perdre un membre. Ou les gens ont la voie parfaitement libre et rien ne les écarte du focus qui est de faire que ça se réalise. Ou un peu de tout ça.

Jusqu'à quel point composes-tu lorsque tu es en tournée, entre les shows et les répétitions, des choses comme ça ?
En tournée je n'arrive pas à composer en fait. Pour une raison ou une autre, je me dessèche en tournée. C'est comme si j'avais besoin d'être éloigné de tout et de vivre une vie normale pour trouver l'inspiration et de la musique commence à sortir. Je devrais vraiment me forcer, mais je n'arrive pas. J'ai très peu de chansons que j'ai réussi à composer avec toutes ces tournées.

Je me rappelle il y a six ans (en interview) quand tu m'as dit que tu aimais jouer "Chinese Democracy", car tu aimes la jouer sur la fretless. Ces jours-ci, quelle chanson préfères-tu jouer live ?
Il y en a plein. Honnêtement, j'ai vraiment appris à aimer jouer les chansons de Chinese Democracy. Je pense, avec la double-manche, que je peux jouer tout ce que j'ai envie de faire. Je peux choper des parties de slide sur les vieux titres. Des trucs sur Rocket Queen, You Could Be Mine, Jungle - même juste choper le slide avant le solo, sauter sur le manche et jouer ça. Mais je préfère définitivement Better et Shackler's Revenge.

Concerts 2012 0611 strasbourg Ron Bumblefoot Thal Richard FortusJe sais que tu sors pas mal avec les autres membres du groupe en dehors des tournées. Est-ce que tu as fait des projets solos sympas avec eux ces derniers mois ?
Chris (Pitman) a été mon tout premier ami dans le groupe - avant même que je ne rejoigne le groupe. Depuis 2004. On se parlait pas mal à l'époque, et c'est le premier à m'avoir serré dans ses bras dans Guns N' Roses ! C'est mon frérot. C'est un gars très artistique, un super peintre, un excellent artiste. Très intéressant avec la musique électro. Super chanteur, aussi, et compositeur. Son groupe, SexTapes - je ne sais pas si tu as entendu cet album, mais c'est fantastique putain. La seule façon dont je peux le décrire, c'est un mélange entre Tool et David Bowie. J'ai fait quelque chose avec Franck et Chris. C'est le bébé de Chris. C'est issu de sa musique électro avec plein d'éléments rock. Je joue de la guitare live, Franck joue de la batterie live et Chris fait tous ces sons dingues et c'est un peu le DJ. On a ajouté quelques voix, et ça s'appelle Blowout. Nous avons joué un concert au Brésil, et c'était super marrant. J'espère qu'on pourra en faire plus. C'était un super moment, juste du bon temps entre nous trois.

Est-ce que tu te sens encore comme le petit nouveau dans le groupe, 7 ans après ? Est-ce que Tommy te sors des trucs du genre : "pffff, t'es encore un gamin !" ?
Je me suis toujours senti moi-même dans le groupe. Mais maintenant j'ai l'impression que les autres membres du groupe ressentent que je fais partie du groupe et je ne suis plus le petit nouveau. Qu'ils l'admettent ou non, qu'ils soient d'accord ou non, tu sais, je n'ai jamais été "affranchi". J'étais comme Morrie dans "Les Affranchis". Eux l'étaient tous. Je pouvais être le plus sympa possible et suivre le mouvement - mais je n'étais pas destiné à être affranchi. Je pense que maintenant, je suis mieux accepté. Je pense que je ne le serai jamais totalement, honnêtement.

Concerts 2006 05 07 europe 0609 dublin Ron Bumblefoot ThalVraiment ?
Je ne pense pas. La façon dont je suis arrivé là-dedans, et les choses qui se sont passées au début - y compris les relations passées dont j'ai héritées - tout à propos de ça... Pour être honnête - peut-être même que ce n'est pas eux, peut-être que ça vient de moi, c'est peut-être juste la façon dont je le ressens, et peut-être que je le leur fais ressentir et que du coup ça ressort comme ça - mais à mon avis, ce que je pense vraiment c'est que je ne sais pas si je serai un membre à part entière un jour. Je ne pense pas être le genre de gars qu'ils vont appeler pour dire : "Hé, tu veux venir traîner avec nous ?", ou du genre "Hé, je descends en ville, faisons un truc ensemble !". Je pense que je ne serai jamais le premiers gars qu'ils appelleraient. Et tu sais quoi ? Peut-être que c'est parce que j'ai vraiment fait chier le reste du groupe au début ! Peut-être que si c'était dans l'autre sens, je ne les appellerai pas non plus. Parce que je n'ai pas toujours été évident.

Dans quel sens ?
Et bien, quand j'ai rejoins le groupe au début, ils ne voulaient pas de moi. Et ce n'est pas à cause de moi - ils ne voulaient pas d'un troisième guitariste. Car à l'époque (2006), ils avaient tout retravaillé pour pouvoir jouer à deux guitares. Et tout à coup l'ancien manager (Merck Mercuriadis) les appelle, genre deux semaines avant la tournée. Il leur dit : "votre nouveau guitariste arrive". Et ils lui sortent : "C'est quoi ce bordel ? Qui c'est putain ? ", et je me suis ramené, et au début ils ne me regardaient même pas. Sur cette première tournée (2006-2007), tu sais, j'ai vraiment été traité comme de la merde. Vraiment comme de la merde. Ils ne m'adressaient pas vraiment la parole. Si je disais quelque chose, ils levaient les yeux au ciel et sortaient de la pièce. Ils faisaient en sorte que je n'étais pas du tout le bienvenu. Jusqu'à ce que, enfin, j'ai dû devenir un peu violent. Et alors ils ont compris que je n'allais pas partir. Ils allaient en prendre plein la tronche.

Comment ça ?
Physiquement.

Concerts 2006 05 07 europe 0626 stockholm Guns N' RosesCarrément ?
Ouais. Puis ils se sont rendus compte qu'ils ne pouvaient pas me tyranniser, et que j'allais me battre à un niveau pour lequel ils n'étaient pas préparés. Puis ils ont commencé à devenir un peu moins méchants. Ca a pris environ trois ans avant qu'ils ne deviennent plus proches et commencent à me parler. Même à propos de tout ça d'ailleurs. Car je ne savais pas pourquoi ils étaient si froids avec moi, et j'ai compris qu'ils auraient traité n'importe qui de la même façon. C'était un concours de circonstances, un manque de communication du management de l'époque, qui ont mis tout ça en place, et c'était un peu comme si on balançait un étranger dans une cage déjà bondée.

Si je peux poser la questions, quel était le rôle d'Axl dans tout ça, ces trois premières années ?
Je pense qu'Axl aimait que je me sois battu. Je le pense. Car même avant que je rejoigne le groupe, j'étais déjà en conflit avec le management en 2004, et je me défendais. Il m'a dit qu'il avait aimé ça. Je pense que ses mots exacts étaient que "mes couilles se durcissaient" - qu'elles étaient encore en cuivre ! (rires) Mais en même temps, je pense qu'Axl ne se rendait pas compte de l'étendue de tout ça. Et je lui ai dit, "écoutes, si j'ai un problème avec quelqu'un, je ne vais pas venir t'en parler - je vais m'en occuper moi-même, et je ne vais pas te déranger avec ça - c'est entre eux et moi".

Donc il ne faisait pas partie du harcèlement ?
Non, il était vraiment sympa depuis la première fois que je l'ai vu et qu'on a jammé ensemble. Il a toujours été bon avec moi.

Page 1 - 2
 | Les dernières news Guns N' Roses concernant les interviews de GN'R
> Autres interviews de GN'R

> Archives News
> Dernières News