Interviews de
Guns N' Roses
La version en ligne du journal United Arab Emirates que l’on retrouve sur GulfNews.com a conduit une interview avec le leader légendaire de GUNS N’ROSES, Axl Rose, avant le concert que le groupe devait donner à Abu Dhabi, capitale des Emirats Arabes Unis, le 16 décembre. Le concert était organisé par Flash Entertainment et faisait partie des événements créés autour du Grand Prix de Formule 1 d’Abu Dhabi Etihad Airways. Plusieurs extraits de cette conversation suivent ci-dessous.

Sur le fait de jouer à Abu Dhabi :
J'ai déjà joué une fois au Moyen-Orient. Devant près de 50 000 personnes. C’était dingue. Depuis nous avons tout fait pour revenir y jouer à nouveau, donc ce soir ce sera super. Pas mal de fusées et de bombes. Nous sommes très enthousiastes nous allons tout donner.
Sur la version actuelle de GUNS N' ROSES :
Pour moi, une des choses vraiment sympa est que je ne dois pas être derrière tout le monde dans le groupe. Genre : « fais-ci fais-ça ! ». Nous sommes enthousiastes. Tous les membres du groupe sont fiers de ce qu’ils font. En plus tout le monde s’entend bien et tout le monde monte sur scène et essaie toujours de donner tout ce qu’ils peuvent. Nous restons sur scène deux heures ou plus, jusqu’à ce que l’on sente que le public est content. Ou jusqu’à ce que nous sentons que nous avons fait du bon boulot. C’est comme aller à la salle de gym, tu ne pars pas avant que tu ne l’aies à le faire.
Sur la diversité des fans de GUNS N' ROSES :
Je pense que ça a beaucoup à voir avec les anciens titres et le cœur qu’on y avait mis à les composer. Mais si nous ne mettions pas du coeur en les jouant maintenant, si je n’y mettais pas mon cœur, les fans ne me laisserait pas m’en sortir facilement. Nous devons continuer à faire vivre quelque chose, nous devons y travailler plus durement parce qu’il faut être à la hauteur de la légende ou du mythe. C’est beaucoup de pression que de jouer pour faire vivre un mythe … la diversité du public est la chose la plus intéressante en ce qui me concerne parce que je pense que ça explique pourquoi les titres de Guns ont résisté à l’épreuve du temps. Elle est trans-genre, elle traverse les religions. C’est une musique qui concerne les gens. Que la foule ne soit pas uniforme rajoute au fun. Certains d’autres nous avons dépassé les bornes souvent et nous allons continuer à le faire.
A propos des débuts de GUNS N' ROSES alors que les choses étaient très différentes en ce qui concerne les règlements entourant les concerts :
Au temps des clubs, en 88 et 89, on pouvait tomber de scène ce n’était pas grave. Puis je ne pouvais plus faire des stage diving mais d’autres groupes le pouvaient encore. Je faisais tout pour ne pas tomber. Je voyais toujours le scotch sur scène. Ce scotch qui brille dans le noir. Je me souviens qu’au L.A. Coliseum il ne l’avait pas quand nous avons ouvert pour les Rolling Stones. Quand les lumières se sont éteintes, je suis tombé.

Propos recueillis par Matt Wilson. Traduction par Rain pour GNRFrance.net.
 | Les dernières news Guns N' Roses concernant les interviews de GN'R
> Autres interviews de GN'R

> Archives News
> Dernières News