Interviews de
Guns N' Roses
Page 1 - 2

Del James : Au sujet de la tournée en Chine :

Axl Rose : J'ai réalisé un rêve. C'est un rêve devenu réalité. C'est le moment idéal, l'endroit idéal, et tout ça est arrivé par hasard. J'imagine que c'est le destin. C'était quelque chose qu'on ne pouvait pas refuser. Le plus excitant pour un groupe, c'est de se produire sur scène et là, il s'agissait de gros concerts. Ça nous permet de jouer devant beaucoup de monde et de nous amuser.
Ça nous sert aussi d'échauffement, pour trouver comment débuter notre tournée en Automne. Même chose pour la tournée au Printemps. C'est un commencement, et comme la tournée Use Your Illusions qui a duré deux ans et demi, celle-ci va se prolonger sur les deux ou trois ans à venir et on va voir comment ça se passe. On a vraiment hâte de rencontrer tous ces publics différents dans chaque pays. C'est une très belle opportunité.

Pour ceux qui ne connaissent peut-être pas la nouvelle composition du groupe :

OK voyons voir : nous avons Mini Moi (référence à Austin Powers), Nipsy Russell, Charles Nelson Riley et Colin Powell. Non, je déconne. C'est à peu près comme avant : Dizzy Reed (claviers), Chris Pitman (claviers), Brain (batterie), Buckethead N' Robin (guitare), Tommy Stinson (basse), Richard Fortus (guitare) et moi-même. Je suis vraiment impatient de faire ces concerts. Rien que de répéter avec le groupe, j'avais déjà hâte d'y être.

En ce qui concerne ceux qui doutent encore de la présence de Guns N' Roses sur scène :

Pour ceux qui sont négatifs et qui veulent me voir ou voir le nouveau groupe se planter, personnellement je ne peux pas laisser passer une telle occasion de contrarier autant de gens à la fois. J'en suis tout ému rien que d'y penser. Je me sens tout enthousiaste et confus à l'intérieur! Mais sérieusement, c'est notre tournée. C'est une série de concerts que j'ai accepté de faire. Que j'ai personnellement autorisés. Il ne s'agit pas des bonnes intentions de quelqu'un d'autre qui auraient mal tournées ou de l'agenda personnel d'un promoteur imprudent.
Ces concerts sont importants pour nous et nous les ferons, pour le meilleur ou pour le pire. Pour ceux à qui j'ai tourné le dos ou que nous avons déçus, s'ils sont un peu indulgents, nous espérons leur donner le meilleur de nous-mêmes et nous avons hâte de les rencontrer sur la route.

Les Guns N' Roses retourneront en studio aussitôt après les dates susmentionnées pour apporter la touche finale à leur album "Chinese Democracy", qui devrait sortir prochainement. À ce propos, Axl a fait les commentaires suivants :

J'ai cédé à la pression pour les Illusions (1991), aussi bien au sein du groupe qu'à l'extérieur dans la presse. Ces albums en ont souffert. Et je n'ai pas trop envie de revivre ça. Nous avons enregistré beaucoup de nouvelles chansons l'année dernière et on s'est dit : OK, on a éliminé beaucoup de choses de l'ancienne liste, mais il est temps d'arrêter ça maintenant et d'en finir. On sent que c'est le bon moment, tout s'emboîte. On a trié les chansons et on a décidé lesquelles on voulait mettre sur l'album, dans quel ordre. La pochette du disque est prête. Blah, blah, blah.
Si vous attendez, n'attendez plus. Vivez votre vie. C'est votre responsabilité, pas la mienne. Si ça ne devait pas arriver, vous n'aurez rien manqué. Si ça arrive, vous pourrez toujours avoir quelque chose qui vous plaît. En gros, vous y gagnerez, quel que soit le résultat. Mais si vous aimez vraiment attendre, essayez de retenir votre souffle parce que j'ai entendu dire que la récompense pourrait être beaucoup plus grande.

En ce qui concerne Paul Tobias :

Le public entend les version des autres membres: Slash, Duff, Matt; qui ont leur propres ambitions. Les intentions que Paul et moi avions au départ étaient qu'il devait m'aider tant que j'aurais besoin de lui pour mettre les choses en route. Donc quand il est arrivé, il est arrivé en tant que "compositeur" et devait travailler avec Slash. A l'époque pas un des membres ne m'a proposé de nom. Aucun! Jamais!
Paul était la seule personne que je connaissais qui avait  l'avantage d'être disponible et d'aimer le style de Slash. On aurait pu trouver un meilleur guitariste que Paul. On aurait pu trouver un monstre. J'ai essayé une combinaison Zakk Wylde/ Slash et ça n'a pas marché. Des choses intéressantes en sont sorties pour Slash mais l'approche était différente, ça devenait écrasant et Slash n'arrivait pas à sortir le meilleur de lui même. Mais des choses intéressantes en étaient sorties, et j'aurais voulu travailler sur quelques chansons. Paul ne faisait que des compliments sur Slash, il mettait à plat des riffs, des mélodies. Cela aurait accentué et amélioré le jeu de lead de Slash. Mais que le nom de Paul figure sur l'album ou qu'il vienne en tournée n'était vraiment pas à l'ordre du jour à l'époque. C'était dans l'air, ça pouvait être une possibilité mais Paul était un ami qui essayait de nous aider et il avait un grand respect envers Slash. C'est quelqu'un de bien et je n'ai rien à rajouter sur ce sujet, c'est la stricte vérité.
Ça ne change en rien ce qui s'est passé avec les anciens membres. Je pense que les enregistrements que nous avons fait à l'époque sur un temps très limité comprend les meilleures compositions de Slash depuis les "Illusions". Je sais ce que j'ai entendu et c'était vraiment très excitant !

En ce qui concerne Slash :

A l'origine je voulais faire un album qui soit de la veine d'Appetite mais avec les changements de dynamiques dans le groupe et les influences musicales du groupe à l'époque, ça ne semblait pas trop réaliste. J'ai donc opté de faire plaisir au groupe et à Slash. Je voulais faire un album style Slash avec la contribution des autres membres.

Il y avait encore des affinités et pas mal de synergies qui se dégageaient du groupe, quelque soit les dynamiques que chacun pouvait apporter au projet. Il me semblait qu'à chaque fois que nous étions sur le point de faire quelque chose qui allait marcher, Slash décidait que non, ça n'allait pas marcher. On mettait le véto justement parce que ça marchait. En d'autres mots, attendez une minute! Ca pourrait marcher, on ne peut pas faire ça!

Les gens aiment me surnommer "le paranoïaque". Mais ça n'a rien à voir avec la paranoïa, c'est la réalité. Si je trouvais que le matériel ne valait pas peine que je sue sang et eau pour travailler dessus, je serais toujours vu d'une certaine manière par le public, nous serions encore assez populaire, comme à la grande époque. Slash, son ex-femme Renée, et son garde du corps et confident de l'époque Ronnie Stalnacker, ne voulait pas que les choses se passent comme ça. Ce n'est pas quelque chose que Slash voulait. Il a choisi de ne pas s'occuper des questions de contrôle. Maintenant les gens peuvent dire : "Axl tu cheches à prendre le contrôle!". Et bien c'est vrai, je suis celui tenu pour responsable depuis le premier jour. Quand il s'agit de Guns N'Roses, je n'arrive pas toujours à faire les bons choix mais je sais comment faire passer les choses du point A au point B tout en sachant en quoi consiste le boulot que nous avons à faire. Dans ces paramètres, je donne toute liberté aux gens de faire ce qu'ils veulent. Quelque chose que Slash a confirmé dans de nombreuses interviews. Est-ce que Slash s'est donné la peine de développer ce que nous avions déjà composé? Il ne pouvait plus gérer, il ne voulait pas se plier à la rigueur que cela nécessitait même s'il en était capable.

En est-il capable? Absolument, à 100 %. Je pense vraiment que certains riffs qu'il a composé étaient les plus méchants, les plus contemporains, les plus bluesy, les plus rock depuis "Rocks" de Aerosmith. La version 2000 ou 1996 de l'abum "Rocks"de Aerosmith. Je ne sais pas si j'aurais voulu refaire une tournée mondiale à l'époque mais je voulais vraiment sortir cet album. Aurions nous pu le faire? Oui! Je ne voulais pas faire ça sans Slash, parce qu'à l'époque c'était le seul guitariste que je connaisse qui puisse faire certain riffs. Nous avions toujours besoin de la collaboration du groupe en son ensemble pour écrire les meilleures chansons. Rien ne s'est déroulé ainsi, c'est pour ça que tout ce matériel a été enterré.

Certains me diront, pourquoi ne pas faire ça maintenant? Pour plusieurs raisons.
1 ) Mon groupe, ça prend trop de temps, trop d'efforts et de travail. Nous avons confiance en nos compositions. L'excitation de voir tout ça grandir et de faire partie de l'expérience.
2) L'argent. On ne peut avoir que ce pourquoi on paie, rien n'est gratuit. Pouvez vous couvrir les frais? Pourquoi je laisserais tout tomber et pour faire quoi? Pour aller où? Je ne pense pas que l'on soit prêt à faire de réels efforts, quand on pense à nos relations passées avec les autre membres, que ce soit du point de vue créatif ou émotionnel. Sans l'argent, une réunion ne voudrait pas dire grand chose et le manque d'amitié serait encore plus cruel que lorsque nous essayions de retravailler ensemble. Comme un ami à moi et ancien ami de Slash m'a dit un jour : "pour  travailler avec Slash il faut être prêt à faire beaucoup de tractions (concessions?)".
C'est tout ce que j'ai à dire, vous pouvez m'en vouloir de ne pas vous donner ce que vous voulez tous mais je me suis totalement investi dans ce nouveau projet pour me plier aux souhaits de personnes égoïstes et détruire les rêves de beaucoup, y compris les miens. Sans compter que je connais bien le milieu du music business et les personnes qui me soutiennent aujourd'hui me mangeraient tout cru si je faisais autrement.
3) Slash a menti sur presque tout, il a menti à tout le monde. C'est ce qu'il est. C'est ce qu'il fait. Le soutien de Duff, bien que compréhensible en un sens si on s'attache à sa situation, reste inexcusable. C'est pour cela que je prends mes distances. Matt ne fait même pas partie de l'équation. J'étais son ami mais il était incapable de réciprocité et la vie est bien plus simple sans ce genre de poids mort. Ne vous méprenez pas, je ne reviens pas sur leurs contributions sur les disques ou sur les tournées. Je sais comment j'ai été traité et je sais également comment ils ont traité les autres pendant les enregistrements et les tournées. Personne ne devrait être obligé de travailler. Je me réfère ici à Slash et Matt pour leurs comportements, Duff jouait plus un rôle de soutien (pour des raisons que j'ai du mal à comprendre). 

Pour ce qui est des fans, me condamner pour mes relations avec les ex-membres est pour moi comme une condamnation à vie et je ne la souhaite pas à mes pires ennemis. Je crois que j'ai quasiment terminé ce que j'avais à dire. Je suis presque un homme libre et ceux à qui ça déplaît auront tout le temps de se faire à cette idée.
Page 1 - 2
 | Les dernières news Guns N' Roses concernant les interviews de GN'R
> Autres interviews de GN'R

> Archives News
> Dernières News