Interviews de
Guns N' Roses
Commençons avec ton nouvel album. Comment "Ain't Life Grand" tient-il la comparaison avec ton premier album de Snakepit?
Slash: Je suis très fier du premier, de la façon par laquelle il a été fait. (Après la tournée et tout ça) je suis revenu du coté des Guns et j'ai vu l'état dans lequel c'était, c'était un peu comme si j'avais gouté la vie dehors et que je savais que je ne pouvais pas rester ici - cela allait me tuer, putain. Alors je suis parti et j'ai commencé à jouer pas mal et à rencontrer pas mal de musiciens différents, alors j'avais ce groupe du genre qui-vole-de-nuit qui finissait sa tournée après 7 ou 8 mois, et cela n'était pas censé être pris au sérieux en plus, mais on avait tous ces appels pour booker plus de shows.
Et finalement je me suis dit, je dois garder Snakepit en vie, c'est exactement ce que je vais faire. Ca doit devenir mon job à plein temps.
Comment as-tu rencontré ton nouveau chanteur, Rod Jackson?
Le truc marrant à propos de ça c'est qu'il y a une chanson appelée "Been There Lately" ("Etre là ces derniers temps" en français) sur le disque, et elle est en gros basée sur l'endroit appelé les Billards d'Hollywood, qui est une salle de jeu à laquelle on allait tous les 2, à un moment ou à un autre, et j'avais jamais rencontré ce type. J'ai auditionné plus de 200 putains de chanteurs, litéralement, afin d'essayer de trouver quelqu'un pour Snakepit, et ce type était là dans le coin.
On sait qu'on a à faire au vrai Slash ici, portes-tu toujours ton chapeau haut-de-forme sur scène?
Exaaact. Le même...je pense que la seule chose que j'ai jamais porté et qui n'était pas vraiment cool pour la scène était le "Black Death Vodka" (t-shirt que Slash portait autrefois à l'époque de GN'R en concert) - celui avec le crâne et un haut-de-forme. Ils ont vu à qui ils avaient affaire très rapidement.
Une autre signature de Slash, que tu partages en fait avec Keith Richards, c'est ta façon de fumer énormément sur scène. Est-ce qu'il y a une façon de faire? Fumes-tu toujours sur-scène tout le temps?
Ouais. Même si on dirait que tu es sur scène naturellement et que ça parait normal, c'est vraiment un show spasmodique. Et alors, pour ce qui me concerne, une cigarette et un cocktail ont la facheuse habitude de tout arranger. C'est comme ça que tu le fais - tu la fous entre tes dents et tu fais juste ce que tu fais, et ça te calme. Parce qu'autrement tu seras un putain de débris.
Est-ce que tu te brûles des fois?
Ca m'arrive tout le temps - souvent car ça tombe juste devant mon pantalon.
Comment as-tu mis un terme a l'héritage énorme de Guns N' Roses? Les gars, vous faisiez partie des dernières plus grandes stars, presque comme les mecs de Led Zeppelin.
Tu me sors ça et je répond: "Vraiment?". Tu sais, tu n'as pas la même façon de voir que tout le monde a, alors tu commences à lire des merdes ou entendre des trucs que quelqu'un a lu et tu te dis: "Vraiment?" Une chose que je peux vraiment dire honnêtement à propos du groupe, c'est que ça nous a pris des années avant que quelqu'un reconnaisse même le fait que nous puissions vraiment jouer.
Tout le monde voulait seulement nous voir tomber ou nous voir nous battre avec quelqu'un ou devenir bourré ou un truc du genre. Et même si on le faisait, quelqu'un trouvait autre chose.
Penses-tu que le groupe peut se résumer en une seule chanson?
Le meilleur exemple de chansons du Guns N' Roses d'où je viens est sans doute "Paradise City". C'est exactement mon genre de trucs. Et c'était une de ces chansons quand, en ce qui concerne les guitares, j'écrivais sans même avoir à y penser.
Est-ce qu'il y a une chanson qui te rappelle toujours Axl Rose à chaque fois que tu l'entends?
Une chanson de Thin Lizzy (un groupe dont Axl était fan dans les années '80): "Thunder & Lightning" ("Tonnerre & Eclairs" en français). Elle me rappelle toujours Axl.
Qu'est ce qui se passe à ton avis avec ces groupes comme GN'R et the Clash qui font que les gens garde toujours l'espoir qu'ils vont se réunir comme ils étaient avant?
On écoutait les Ramones dans le bus hier, en traversant les routes des souvenirs et en se remémorant tous ces shows à New York et L.A où j'ai vu les Ramones jouer ces chansons. Et je sortais: "Maintenant Dee Dee garde son jardin à L.A, et il ne sortira pas de sa maison à part pour tondre sa pelouse." Et tu réponds: "Qu'est-ce que tu vas faire maintenant?" C'est une pensée horrible.
Un des plus grands sacrifices que tu fais quand tu signes pour ce job c'est que t'abandonnes tout le reste, ton existence toute entière c'est le rock & roll, et si t'arrêtes de le faire, qu'est-ce que t'es censé foutre après putain?
Pour ce que ça vaut, j'espère vraiment, les gars, que vous finirez sur la même scène un jour, au moins une fois.
Pour les fans et pour l'excitation de tout le truc, si c'était le groupe original et que nos esprits se rejoignaient, qu'on allait faire un seul show, tout ça si les calendriers le permettent...tu sais, je serai dans le coin. C'est pas comme si j'allais partir quelque part. Mais j'ai pas le temps de rester là à attendre que ça arrive pour une autre raison à part que pour le fun.
 | Les dernières news Guns N' Roses concernant les interviews de GN'R
> Autres interviews de GN'R

> Archives News
> Dernières News