Interviews de
Guns N' Roses
Page 1 - 2
Le journal australien Adelaide Now a interviewé Axl Rose par email quelques semaines avant que le groupe ne commence sa première tournée dans le pays depuis 2010. Le chanteur explique pourquoi notamment le line-up original ne se reformera jamais et indique quand la suite de Chinese Democracy pourrait voir le jour.

Concerts 2012 1209 mumbai mooz Axl RoseBonne Année ! Vous avez joué en Inde à la fin de l'année dernière. Il n'y a pas beaucoup d'endroits sur la planète où Guns N' Roses n'a pas joué j'imagine - as-tu eu l'occasion de te balader un peu lors de la tournée ?
Axl Rose : Bonne Année !
Nous attendons toujours avec impatience de jouer dans des endroits inédits. L'Afrique a toujours été un de nos objectifs.
Je n'ai pas eu autant de temps que je l'aurais souhaité pour me balader mais j'ai passé un super moment et j'ai adoré être là-bas (en Inde). Nous espérons jouer là-bas à nouveau dès que possible.

Est-ce que les concerts en Australie seront la suite du Appetite For Democracy Tour ? Ou bien quelque chose de différent ?
A.R : On vous tiendra au courant !

Cette tournée a été marquée par l'anniversaire des 25 ans depuis la sortie d'Appetite - ce qui est quelque chose dont tu peux être fier... tu dois remarquer à quel point cet album est découvert chaque année par de nouvelles oreilles de fans ?
A.R : De nouvelles oreilles contentes ! (N.B :  "Happy New Ears" en anglais, jeu de mots avec Happy New Year, ears voulant dire "oreilles" en anglais) Oui nous avons beaucoup de chance à ce sujet. C'est aussi surprenant et gratifiant de voir combien de fans sur la planète apprécient et chantent sur notre matériel plus récent en concert.

Beaucoup de fans espéraient une réédition spéciale pour les 25 ans d'Appetite - est-ce que ça a été prévu à un moment ?
A.R : Ca ne me déplairait pas de le remasteriser à un moment.

Est-ce qu'il existe du matériel des sessions d'Appetite qui a été oublié et qui pourrait voir le jour ?
A.R : Pas à ma connaissance, mais ça mérite de jeter un oeil. Il n'existe pas de nouvelles ou de différentes chansons mais il y a peut-être deux ou trois versions qui ne méritaient pas d'être sur le disque à notre avis, bien que la plupart de tout ça est déjà sorti en bootlegs à l'époque.

Peut-on s'attendre à de nouveaux morceaux de la part de GN'R en 2013, par hasard ?
A.R : Je peux te donner un "définitivement peut-être".

Concerts 2012 las vegas 1124 Axl RoseVotre setlist en concert est composée d'un bon mix de classiques, de reprises et de matériel du dernier album. Vous semblez être un groupe qui, tout en jouant de nouveaux titres, ne prive pas les gens des hits.
A.R : On essaie. Nous aimons jouer à peu près toutes les chansons du groupe donc forcément ça aide. Ce n'est pas comme si un gars dans le groupe sortait : "Oh non, je déteste jouer cette chanson !"

Ton excellente lettre ouverte déclinant l'introduction au Rock N' Roll Hall of Fame prédisait des critiques concernant ta décision - est-ce qu'il y en a eu tant que ça ?
A.R : De façon assez surprenante, pas tant que ça, et merci.

Tu n'as pas l'air d'être le genre de personne à être tout le temps sur Facebook, Twitter ou YouTube. Est-ce que certains commentaires des fans ou des réseaux sociaux arrivent jusqu'à toi ? Que penses-tu des réseaux sociaux ?
A.R : Je ne suis pas directement impliqué dans les réseaux sociaux, bien que nous les utilisions pour GN'R. Je poste une fois de temps en temps. On me montre ou on me raconte des choses, des news qui pourraient m'intéresser. J'aime le fait que nos fans puissent se tenir au courant de notre actu et communiquer entre eux.
Concernant les réseaux sociaux, je ne comprends vraiment pas ce qui a l'air d'être le désintérêt général de la population envers le respect de la vie privée, en publiant l'intégralité de leur vie sur internet afin que les autres puissent tout voir... mais bon c'est leur vie, pas la mienne, donc si ça leur plait.
Ceci dit, quand tant de personnes semblent faire des choix similaires concernant le respect de la vie privée au point que ça en devient la norme, et que des sociétés utilisent le manque d'implication dans les réseaux sociaux pour marginaliser les gens, en faire des clichés ou les stigmatiser, ou même utilisent ça comme prétexte pour ne pas embaucher quelqu'un, j'ai l'impression que c'est extrêmement injuste et ça ressemble un peu à du Orwell.

Axl Slash george chinBeaucoup de gens ont apprécié le fait que tu restes campé sur tes positions et que tu ne fasses pas les choses pour plaire aux autres. Tu as déjà dû voir des groupes se reformer pour un chèque avec le bon montant ou pour le prestige - ce qui n'est pas la meilleure des motivations.
A.R : Le soutien du public, en nombre, a été vraiment quelque chose et je dois dire que ça a été aussi un soulagement.
Concernant ce que les autres groupes font, ce n'est que ça, c'est à dire ce que quelqu'un d'autre a décidé de faire pour telle ou telle raison. En ce qui me concerne, je peux avoir une opinion au sujet de ces choix mais au bout du compte il ne s'agit pas de ma vie ou de mon groupe et ça ne change pas vraiment ma vie. Pour ce qui est de l'argent et du prestige, si quelqu'un a l'opportunité de faire de l'argent et/ ou de mieux se placer dans sa vie, il peut il y avoir beaucoup de choses à prendre en compte, comme des responsabilités, des buts communs, des objectifs, etc. Nous faisons tous des choix, nous gérons notre sens des priorités, nos principes, notre éthique, notre morale, nous pesons le pour et le contre, nous jonglons avec les compromis et en faisons parfois... ou pas ! Ha !

Une question intéressante que cela a posé était l'idée un peu romantique d'une reformation du line-up original, peu importe la raison expliquant la séparation initiale. Billy Corgan a parlé d'un "fantasme pornographique" que certains fans ont à propos d'une nouvelle tournée du line-up original des Smashing Pumpkins, bien qu'il dise régulièrement que ça n'arrivera jamais - que penses-tu de cela ?
A.R : Je comprends le côté "romantique" de la chose, le désir, le fantasme. Personnellement, je n'ai jamais voulu que d'autres groupes se reforment, et je n'ai jamais apprécié ce qu'ils ont fait quand des groupes se sont reformés. Pour moi en général il y a toujours quelque chose qui manque.
Mais les Guns c'est ma vie, pas celle de quelqu'un d'autre. Pour moi, il n'y a jamais eu aucune occasion d'organiser une quelconque reformation, sans parler des questions d'argent (paroles en l'air ou légitimes), qui ne compromettrait ce qui est selon moi le bien-être et l'intérêt de pratiquement tous ceux avec qui je suis impliqué dans le camp de GN'R (y compris moi-même). Les gens ici ont vraiment investi une partie de leur vie dans ce qu'ils font. Nous avons travaillé dur pour avoir ce que nous avons et nous continuons à le faire. Je sais bien ce que j'ai traversé à l'époque. Je sais bien ce que moi-même et le reste d'entre nous ont traversé depuis. Les gens ont aimé le produit, l'amusement que nos vies leur donnaient à l'époque, mais ce n'était pas eux qui vivaient ces existences. Ce n'est pas quelque chose vers lequel je retournerais ou j'aimerais jamais retourner. La vie est trop courte.

Est-ce que tu as fini par regarder le show du Hall of Fame, par curiosité ?
A.R : Non.

Tes posts sur les blogs et autres montrent que tu es très bon à l'écrit - as-tu déjà eu l'envie d'écrire une
autobiographie ? Il y a sans doute déjà eu des offres ?

A.R : Merci. J'ai déjà écrit quelques pages, et il y a eu des offres mais ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse actuellement.

Axl Rose Slash george chinTu es à peu près le seul membre original de GN'R à ne pas avoir écrit tes mémoires - as-tu lu certains d'entre eux et as-tu été consulté concernant l'écriture d'évènements t'ayant impliqué ?
A.R : J'ai lu le livre de Slash afin d'avoir une idée de ce à quoi je pourrais être confronté, mais je n'ai pas lu ceux des autres. Et non je n'ai pas été consulté par quiconque à aucun sujet.

Il y a plein d'anecdotes intéressantes dans ces livres, mais quel est ton souvenir de Paul Stanley passant l'audition pour produire Appetite ?
A.R : Paul a malheureusement été utilisé (par Slash, d'après lui-même) à l'époque (ainsi que moi-même) pour rigoler, sans réelle intention de travailler avec lui, afin que Steven puisse le rencontrer.

Les livres parlent de tes retards sur scène, quand tes anciens comparses ne savaient pas vraiment à quoi était dû ce retard. Pourrais-tu nous en dire plus ?
A.R : Ok, c'est une question à choix multiples.
Réponse #1 : Est-ce qu'on a vraiment besoin de parler de ça ?
Réponse #2 : Pas de commentaires.
Ou...

Réponse #3 : Par le fait de répondre, j'aimerais préciser que je n'ai aucune intention de "descendre" l'ancien groupe ou quiconque de nos line-ups. Ceci étant dit, en répondant à certaines questions de façon factuelle et honnête, cela pourrait sembler être le cas. Malheureusement, à mon avis, c'est juste comme ça.

Je pourrais choisir de ne rien dire ou de ne pas faire de commentaires mais j'ai l'impression : 1- Que ces questions en particulier dans cette interview ne méritent pas exactement cette réponse et 2- Que j'ai le droit d'avoir mon point de vue, ma perspective sur les choses et ce que je crois non seulement être la vérité, mais je sais être la vérité concernant plusieurs questions avec l'ancien Guns et notre temps passé ensemble.

Axl Rose livre classical classicalLes commentaires provenant des line-ups des Illusions que j'ai lus dans les médias ou dans le livre de Slash étaient, à mon avis, surtout des jeux d'intérêts, de la stratégie et de la politique de leur part. Prétendre ne pas savoir, ou être innocent auprès du public a été une tactique classique souvent utilisée concernant ce qu'il se passait avec le groupe et les relations entre chaque membre du groupe. Comme je l'ai dit auparavant, je n'aurais pas dû être en tournée quand nous avons commencé en 1991.

Cela était surtout dû à Alan Niven, notre manager de l'époque, et à Slash. A mon avis, Alan voulait obtenir l'argent, et Slash voulait que la tournée puisse tirer le meilleur de moi-même, étant donné les circonstances de l'époque. Ma santé et mon bien-être n'étaient pas leur souci.

Après les premiers mois, les choses se sont un peu arrangées, tout d'abord en ne voulant pas que le crew se blesse par manque de repos, mais les dommages, principalement via les médias, étaient déjà faits. Ceux qui voulaient me jeter la pierre avaient les munitions qu'ils utilisaient depuis des années, le fait que ce soit vrai, exagéré, un faux problème, dû à des raisons en dehors de notre contrôle, à des raisons justifiées comme des blessures ou des difficultés techniques ou bien juste la vie ne semble pas, et n'a jamais semblé faire une différence. (Et toutes ces questions ont déjà été répondues auparavant ailleurs).

Un autre problème a aussi été qu'à chaque fois que j'ai accepté une tournée, j'ai également signé des contrats concernant les heures de début de nos concerts. Souvent, comme j'ai pu le voir avec d'anciens managers et agents, ceux-ci n'étaient pas la réalité. Ce n'est pas quelque chose de clairement dit ou expliqué, c'est un truc lié au concert qu'ils font pour leurs propres raisons, ce à quoi nous répondrons de façon un peu similaire dans ta prochaine question.

Et souvent les tournées ou les concerts sont bookés sans que j'ai formellement donné mon accord ou que je les ai autorisé. C'est comme ça que le business fonctionne.

Tout ceci étant dit, je ne suis pas du genre "ponctuel", je ne l'ai jamais été. Je m'excuse auprès de ceux que j'ai pu gêner à ce sujet. Et pour ceux qui se disent qu'ils ont perdu de l'argent en raison d'annulations dans le passé, peut-être que vous serez réconfortés dans le fait que je suis sûr que j'ai perdu des dizaines de milliers, si ce n'est des millions - surtout avec toutes les années cumulées. De façon générale, je ne regarde pas vraiment l'heure et en dehors des tournées, je ne demande à personne de le faire. Ce n'est pas par manque de respect ou de façon intentionnelle.

Concerts 2012 0610 lyon alphaxl 03 GN'RJe peux dire que je n'ai jamais été en retard car je regardais un évènement sportif ou quelque chose de ridicule dans ce genre. Les raisons ont toujours été liées au concert d'une façon ou d'une autre, ou bien à ceux impliqués dans le concert. C'est juste ma réalité et j'essaie de travailler avec ça. Cela s'améliore de tournée en tournée, surtout ces trois dernières années.

Ces trois dernières années, nous avons fait trois tournées en Asie y compris à Taiwan, Jakarta, ainsi qu'une tournée en Inde ayant battu tous les records, trois tournées en Europe comprenant quatre concerts complets à la O2 Arena de Londres, cinq concerts en Russie, nous avons fait la tête d'affiche de plusieurs festivals sold-out comme Reading et Leeds, Rock in Rio, nous avons réalisé deux tournées en Amérique du Sud ayant battu des records, une tournée en Australie (celle-ci sera notre deuxième), une tournée à guichets fermés en Amérique Centrale, une tournée canadienne, une tournée sold-out dans les salles américaines, une tournée sold-out dans les clubs américains (y compris The Ritz/ Webster Hall à New York, The Electric Factory à Philadelphie, The Fillmore à Detroit et The Palladium à Los Angeles), des concerts au Nouvel An et une résidence d'un mois sold-out au Hard Rock Hotel de Las Vegas, nous avons joué à Puerto Rico, dans le Moyen-Orient, au Bridge School Benefit de Neil Young, aux concerts de la Fashion Week au Varvatos, au Rose Bar, au Hiro Ballroom ainsi que quelques concerts privés dans des clubs comme à L'Arc à Paris, The Zepp à Tokyo et plus récemment pour Tommy Hilfiger à la Soho House de Los Angeles.

Dans un effort concerté pour se réconcilier avec les fans, les amis et autres, nous sommes retournés dans plusieurs villes où les choses dans le passé avaient été...hum..."compliquées" comme à Vancouver, Montréal, Atlanta (deux fois), Indianapolis, Philadelphie et Dublin, et nous avons joué des concerts qui ont bien marché sans le moindre incident.

Concerts 2012 0701 bucarest pro band01Nous avons eu la chance de pouvoir jouer dans toutes les salles, des plus petits clubs aux plus grands stades, avec énormément de spectateurs pour un total de 185 concerts dans 48 pays, dans 147 villes avec environ 500 heures passées sur scène avec une durée moyenne pour nos concerts de plus de trois heures, nous avons joué devant plus de 2.000.000 de fans avec notre line-up actuel composé de D.J. Ashba, Ron "Bumblefoot" Thal et Richard Fortus à la guitare, Tommy Stinson à la basse, Frank Ferrer à la batterie, et Dizzy Reed et Chris Pitman aux claviers, nous avons travaillé avec plus de 200 groupes et artistes, de Motorhead à Black Label Society, nous avons partagé l'affiche avec Elton John, Aerosmith, Rihanna, Queens of The Stone Age et Metallica avec très peu de promo, très peu voire pas du tout de soutien de la part de la maison de disques, très peu de problèmes, et souvent de sérieux challenges en termes de management.

Et pour notre défense concernant les problèmes, la majeure partie de ceux-ci en pourcentage étaient en général ce que nous pensons être des problèmes raisonnables ou justifiés comme des difficultés techniques, des questions de gestion de la foule, des soucis de santé ou des blessures, des problèmes de management/ agent ou tout simplement hors de notre contrôle, et bien souvent exagérés par rapport à la réalité, ce qui une nouvelle fois (bien que définitivement, rien ne soit considéré comme acquis), étant donnée la situation, a plutôt bien fonctionné au bout du compte.
Page 1 - 2
 | Les dernières news Guns N' Roses concernant les interviews de GN'R
> Autres interviews de GN'R

> Archives News
> Dernières News